La série de photographie “Fragile” s’est imposée à moi de façon simple lors du premier confinement de cette étrange année 2020.

Une idée du confinement

Je ne pensais pas qu’on allait se trouver en confinement. Je ne savais pas ce que c’était. Qui le savait, d’ailleurs ?

Le mardi 17 mars était le début de cette période qui allait durer jusqu’au 11 mai. Quasiment deux mois complètement inédits durant lesquels je n’allais entendre que le piaillement des oiseaux au milieu du silence. Vous avez aussi vécu cette expérience.

Ces photographies ont été réalisées pendant le premier confinement, sous la fenêtre de ma cuisine.

________________________________

Les tirages sont en noir et blanc sur papier texturé (250 g) en taille 20×30 cm encadré. Série de 10 photographies en 50 exemplaires.

La série a été présentée à l’exposition collective Calena à l’Orange Bleue à Nice en décembre 2020.